Promo été 2019 - Livraison gratuite AUJOURD'HUI

0

Votre panier est vide

Bien qu’à l’extérieur les pneus d’un vélo semblent identiques, il en est autrement lorsqu’on y regarde de plus près. Tout cycliste qui se respecte doit connaitre le type de pneu de son engin, dans le cas d’un remplacement par exemple. Pour cela, il faut reconnaitre les caractéristiques qui différencient un pneu d’un autre.

 

Différents types de pneu de vélo

 

En se basant sur la forme de la bande de roulement et celle du triangle, on peut distinguer plusieurs types de pneus de vélo : le pneu lisse, le tubeless et le pneu à structure. Le pneu lisse ou slicks en anglais, sont des pneus parfaits pour négocier les virages et les sols mouillés avec sa structure légère favorisant l’adhérence. Puis, il y a le tubeless qui se caractérise par l’absence de chambre à air. Cela permet d’éviter les crevaisons et d’augmenter la motricité. Le pneu à structure est le type de pneu le plus courant, il se présente sous différentes caractéristiques pour différents usages. Il peut disposer d’une gomme tendre, idéale pour les sols en pente et rocailleux ou d’une gomme dure, pour l’adhérence sur sol boueux.

 
Pneu avec structure



Pneu lisse

 

Pneu tubeless

Comment identifier un pneu ?

 

Chaque pneu est différent par sa taille, sa couleur, sa pression et bien d’autres caractéristiques. On peut facilement en connaitre la plupart de ses données directement sur l’un des flancs du pneu. On peut ainsi distinguer la marque, le modèle, la taille (pouce ou mm), la pression de gonflage, l’ETRO et la correspondance entre ETRO de taille. L’ETRO est une standardisation de la taille du pneu pour les pays européens. Quant à la pression, elle est à surveiller de près, une recommandation maximum est inscrite sur le flanc. La pression s’exprime en PSI et Bar, 1 PSI est l’équivalent de 0,07 bar. Le poids est aussi un moyen de régulation, un cycliste de -70 kg doit avoir une moyenne de pression entre 2 à 3 bars.