PROMOTIONS DE NOËL | JUSQU'À -50% SUR NOTRE SÉLECTION HIVER

Les couvre-chaussures pour cycliste sont-ils vraiment indispensables ?

Les couvre-chaussures pour cycliste sont-ils vraiment indispensables ?

L'hiver arrive à grands pas, la chaleur est quasiment partie, la nuit prend plus de places et le changement d'équipement commence à se faire franchement !

Si vous souhaitez continuer vos sorties à vélo et profitez des bienfaits que procure cette belle pratique, vous allez devoir vous mouiller et vous confronter au froid et aux vents frais.

Pour s'assurer un confort au guidon, rien de mieux que penser son matériel en amont et prendre les mesures nécessaires afin de ne pas se faire surprendre par les conditions météorologiques.

Parlons aujourd'hui d'un moyen simple, efficace et économique de garder vos pieds au chaud car effectivement couvrir les extrémités (mains et pieds) est un des éléments les plus important pour se prémunir du froid.  Les mains et les pieds sont appelés "zones critiques" car le flux sanguins dans ces zones est réduit considérablement, provoquant d'importantes pertes de chaleur, d'où l'intérêt de les couvrir en priorité.

Ici nous allons donc parler couvre-chaussures car c'est quand même l'intitulé de l'article, n'est-ce pas !

Pourquoi utiliser des couvre-chaussures ?

On pourrait se poser la question, est-ce vraiment utile et pourquoi ne pas utiliser simplement des chaussettes ? 

Il faut voir les couvre-chaussures pour le VTT ou le Vélo de route comme un complément afin de rendre plus agréable et confortable les sorties mi-saisons et hivernales. En effet les couvres chaussures sont de véritables chaussettes extérieures qui permettent de protéger de la pluie lorsqu'ils sont imperméables, du froid lorsqu'ils sont thermiques et vous procurent plus visibilité, la majorité étant équipée de réflecteurs.

Les couvre-chaussures ont un double rôle: Le confort et la sécurité.

Les différents types de couvre-chaussures

On peut trouver un tas de couvre-chaussures de cyclisme sur le marché.

- Le premier paramètre et de savoir si vous allez les utiliser pour la route, pour le VTT ou les deux car la découpe du dessous changera en fonction. 

- Le deuxième paramètre et de savoir jusqu'à quelle température vous allez les utiliser et si vous sortez malgré les intempéries

- Le troisième paramètre concerne la visibilité. Sortez-vous de nuit et sur la route ? Si oui, il est préférable d'opter pour des couvre-chaussures munis de multiple réflecteurs. 

1/ Les Couvre-chaussures Orteils

Ce couvre-chaussures est une simple protection sur le bout du pieds afin d'éviter la perdition de chaleur des orteils et offrir une protection thermique à l'avant du pieds qui est le plus exposé au vent.

Idéalement, il est conseillé d'opter pour un tissu en Néoprène qui offre une meilleure couverture thermique et une imperméabilité.

Si vous les utilisez pour le VTT, tournez-vous vers des modèles plus spécifiques avec un trou plus large afin que les crampons des chaussures touchent directement le sol, sinon ils se troueront et finiront dans un piteux état !

 

2/ Les sur-chaussettes

C'est souvent les moins utilisées et achetées sur le marché du vélo. Pour la simple et bonne raison qu'elles protègent uniquement de l'usure des chaussures et des projections du sol (boue, poussière..). Elles n'ont pas de fonction imperméable ni de fonction thermique efficace.
Idéales si vous ne souhaitez pas nettoyer vos chaussures à chaque fois et si vous voulez les préserver de l'usure sur le long terme.

 

3/ Les Couvre-chaussures en Lycra

Bien mais sans plus. L'avantage principal est qu'ils sont fins, élastiques et généralement esthétiques, se moulant parfaitement aux pieds. ils sont généralement utilisés comme coupe-vent et pour protéger les chaussures de l'usure.

Ils offrent également une visibilité supplémentaire s'ils sont munis de réflecteurs nocturnes.
Un bon compromis pour la mi-saison mais déconseillés par grand froid et intempéries.

4/ Les Couvre-chaussures en Néoprène

Ils font partis des couvre-chaussures les plus utilisés avec les couvre-chaussures doublé polaire. Le grand avantage est leur protection thermique efficace et leur imperméabilité totale face aux averses. Le Néoprène étant utilisé pour les textiles de plongée, il n'y a pas mieux en terme d'imperméabilité.
Ils offrent aussi généralement une très bonne visibilité nocturne car munis de larges réflecteurs sur une bonne partie du produit.

L'inconvénient principal car oui il y en quand même un petit, c'est qu'ils sont moins respirants que leur concurrent principal (voir prochain point), ce qui peut occasionnellement causer une gêne sur les sorties appuyées et intenses. 

 

5/ Les Couvre-chaussures en tissu synthétique doublé polaire

Ces derniers sont les plus prisés avec les couvre-chaussures en Néoprène. Ils offrent les mêmes avantages que leur concurrent en Néoprène à la différence qu'ils sont plus respirants. 
Ce sont aussi généralement les plus onéreux car ceux qui requiert le plus de travail en usine.
Il s'agit d'un textile technique associé à une doublure polaire.

Pour résumé ces derniers sont le top du marché, ils allient toutes les qualités recherchées en basse saison et sont aussi respirants, ils laissent évacuer la chaleur vers l'extérieur ventilant d'avantage vos extrémités comparé à des couvre-chaussures en Néoprène.

Choisir sa taille de couvre-chaussures

Pour bien choisir sa taille de couvre-chaussures veillez à vous référer au tableau fabricant. Certains fabricants procèdent par taille (S,M,L,XL..) et d'autre par plage de pointure (38-41, 42-44....).

Pour choisir vos couvre-chaussures vous n'avez généralement pas besoin de prendre une taille supplémentaire car les conseils de taille ou guides de taille sont déjà donnés en fonction de ces paramètres.

Conclusion

Finalement, le choix de vos couvres-chaussures va vraiment dépendre de ce que vous recherchez et de votre utilisation. Si vous sortez régulièrement et par tout temps et toutes saisons il sera préférable pour vous de mettre le prix afin de les garder longtemps et de vous protéger de tout type de climat. 

Si vous passez sur home-trainer en hiver et que vous restez chez vous lorsqu'il pleut, des couvres-chaussures en lycra seront peut-être suffisants..

Cela dépendra également de la zone géographique ou vous vous situez, certaines régions étant plus propices aux averses et aux vents. 

En général les couvre-chaussures ont une durée de vie limitée, car on ne s'en rend pas tout le temps compte mais on a tendance à marcher avec (même très brièvement) et à frotter involontairement ses pieds contre certaines surfaces / roches, donc les couvre-chaussures sont assez traumatisés au cours de leurs existence.

On en conviendra pour finir que les couvres-chaussures restent un indispensable pour les amateurs de sorties en basse saison !

En espérant que cet article vous ai apporté des conseils intéressants,

Sportivement,

Joris de l'équipe CycloPro.


0 commentaire
Laisser un commentaire