POUR L'APPROCHE DE LA FÊTE DES PÈRES | -15% SUPPLÉMENTAIRES AVEC LE COUPON : PAPA15

Les 5 affaires de dopage qui ont mis à mal le Tour de France depuis 20 ans

Les 5 affaires de dopage qui ont mis à mal le Tour de France depuis 20 ans

Les 5 affaires de dopage qui ont mis à mal le Tour de France

Affaire Festina en juillet 1998

 

L’équipe Festina est l’une des favorites pour le Tour à Dublin, mais elle s’est vue exclue à cause de la violation du règlement sur l’antidopage. Trois jours avant la course, le soigneur de l’équipe Willy Voet a été contrôlé par la douane avec dans sa voiture des produits dopants. Le directeur sportif et Willy Voet écoperont de 6 mois de prison et d’une amende ;  les joueurs qui ont avoué leur implication ont été suspendus.

 

Affaire Armstrong en juillet 1999

 

Lance Armstrong est l’un des plus grands champions du Tour de France, mais le 4 juillet 1999, il a été contrôlé positif aux corticoïdes. Il a été acquitté par l’UCI avec un certificat médical, mais en 2013, il avoue s’être dopé. Le champion s’est vu retirer ses 7 titres.

 

Affaire Landis en juillet 2006 

 

Le 17 juillet 2006, Floyd Landis est contrôlé positif à la testostérone. Après une défaillance la veille, le champion s’est vu miraculeusement remis en forme, mais la supercherie est vite démasquée. Après 14 mois de procès, Floyd Landis perd finalement son titre.

 

Affaire Astana en juillet 2007

 

Lors du Tour de France de 2007, l’équipe Astana participant à sa première Grande Boucle a été retirée de la compétition le 24 juillet ( jour de repos). Et pour cause, l’un de ses membres, le Kazakh Alexandre Vinokourov est contrôlé positif le 21 juillet. Il en va de même pour l’équipe Cofidis, dont le coureur Cristian Moreni est contrôlé positif à la testostérone.

 

Affaire Contador en juillet 2010

 

Le coureur espagnol Alberto Contador est parti grand favori cette année-là. Mais malheureusement, il a été contrôlé positif au clenbuterol. Un fait que le coureur renie entièrement, en mettant la cause du problème sur le dos d’une contamination alimentaire. Blanchi par la fédération espagnole, il est quand même suspendu, car le TAS n’est pas été convaincu par sa défense ; il perdra donc son titre en 2012.

Il n'y a que l'entrainement qui paye !

à vos vélos,

Sportivement, Joris.


0 commentaire
Laisser un commentaire
SERVICE CLIENT 24/7

Notre équipe est à votre disposition pour toute question sur nos articles ou votre commande.

PAIEMENTS SÉCURISÉS

La gestion de nos paiements en ligne sont 100% Sécurisés avec Shopify payment et Paypal.

LIVRAISON GRATUITE

Nos délais de livraison sont de 10 à 15 jours ouvrés pour l'Europe et de 3 à 4 semaines pour le reste du monde.

SATISFAIT OU REMBOURSÉ

Nous proposons le Satisfait ou Remboursé pendant 30 jours après réception des articles !