Comment bien choisir ses lunettes de cyclisme ? – CycloPro

Comment bien choisir ses lunettes de cyclisme ?

Publié par Paul Vinay le

Comment bien choisir ses lunettes de cyclisme ?

Les vacances estivales se terminent, les conditions climatiques vont  désormais évoluer au fil des jours. Lors de vos sorties sportives, un élément ô combien important peut facilement être oublié au moment de préparer votre matériel : les lunettes de soleil ! Une sortie à vélo, sans lunette, peut s’avérer compliquée et particulièrement dangereuse pour votre santé. Voici quelques explications...

Choisir ses lunettes de cyclisme

Protection :

Outre  le casque, les lunettes sont un élément indispensable concernant la protection. Quelque soit votre niveau et le dénivelé de la route, les lunettes de soleil vont avoir un rôle protecteur face aux différents obstacles de la route. Lancé à vive allure dans une descente, sur du plat, vous atteignez des vitesses élevées, pouvant aller jusqu’à 80km/h. Et à cette vitesse, heurter une mouche (ou autre insecte) ou des graviers peut être fatal pour votre santé ! Pour se protéger au maximum face à ce danger, il est conseillé de prendre une monture qui couvre bien la forme de votre visage, du contour de vos yeux.

Verre :

Les lunettes de soleil vous protègent également face aux conditions climatiques ! Qu’il vente, qu’il pleuve ou qu’il fasse beau, le choix des verres va être très important. Si beaucoup de sportifs choisissent leurs lunettes en fonction de l’esthétique, le plus important dans le choix de ces dernières est le verre.

Il y a tout d’abord la couleur des verres. Sous temps ensoleillé, votre choix devra se porter, de préférence, sur une couleur grise. L’éblouissement sera réduit et les couleurs “naturelles” demeureront. Votre choix peut également se porter sur le marron ou sur des verres bruns. Au contraire, par temps couvert, sombre, place à des lunettes plus “colorées” ! Afin d’améliorer le contraste et la luminosité, privilégiez des verres de couleur jaune, orange … Vous remarquerez la différence immédiatement en les enfilant. La couleur vous garantira une vision optimale par temps sombre. À noter qu’il existe également des verres dits photochromiques, qui changent de couleurs en fonction de la luminosité !


Selon la météo et la luminosité, la teinte des verres devra également être changée. Et ce détail concernant les lunettes n’est pas à prendre à la légère ! Un mauvais choix de teinte peut jouer sur la santé de vos yeux. Il existe cinq catégories de verre pour lutter contre les UV.

Lunettes de vélo


Catégorie 0 : Verre clair ou très légèrement teinté. Ce sont des lunettes qui ne protègent que très légèrement des UV. Elles n’offrent pas ou peu de protection contre l'éblouissement du soleil (filtration en 0 et 19 % de la luminosité). À porter pas temps pluvieux ou de nuit lorsqu’il y a très peu de luminosité extérieur.


Catégorie 1 : Vos verres doivent avoir une teinte légère de couleur jaune ou rose. La protection contre la lumière augmente mais reste faible (filtration entre 20 et 57 % de la luminosité). On les porte par temps nuageux ou de brouillard lorsqu’il y a peu de luminosité extérieur.


Catégorie 2 : La protection contre la lumière augmente, avec une filtration comprise entre 58 et 82 %. On les porte pas temps partiellement ensoleillé lorsque la luminosité est moyenne. Vos verres doivent être moyennement teinté de couleur marron ou brun


Catégorie 3 : Cette protection est efficace dans des situations de forte luminosité. L’indice 3 bloque 100 % des ultra-violets UVA UVB. C’est la catégorie la plus utilisée. Elle indique que 83 à 92 % de la lumière du soleil sont filtrés et convient à la plupart des situations ensoleillées. À porter lorsque la luminosité est forte !


Catégorie 4 : Elle filtre jusqu’à 97% de la lumière naturelle ! Elle est indiquée en cas de luminosité solaire extrême comme pour l’alpinisme ou en haute montagne car la luminosité est décuplée par la réverbération sur la glace et la neige. Cette protection est interdite pour la conduite automobile car vous ne verrez plus rien si vous passez, par exemple, sous un tunnel.

Monture :

La monture de vos lunettes a également son importance. Elles doivent tenir sans être inconfortables, dans le cas contraire, vous serez très vite gêné. Si, par exemple, vous sentez que votre paire de lunettes est trop serrée, ne perdez pas de temps et changez là ! Dans le commerce, il existe différents types de montures, les montures semi-cerclées et les montures cerclées. Les montures cerclées ont leurs verres totalement entourés par la monture.

Pour choisir, tout dépend de votre sortie à vélo. Les montures cerclées sont plus solides, protègent mieux les verres en cas de chute. Elles concernent donc les VTTistes ou/et les routiers qui ont un niveau élevé.

https://www.bjorka.fr/produit/lunettes-velo-lucifer-jaune-noir/

 

Les montures semi-cerclées sont plus fragiles et sont donc conseillées pour les routiers, le risque de chute étant plus faible que sur un VTT.

 

 

Afin d’éviter de perdre ses lunettes suite à un mouvement brusque de la tête, il est également important d’avoir des lunettes “stables”. Pour ceci, privilégiez des lunettes dotées d’une monture souple et de parties en caoutchouc antidérapant, sur le nez et autour des yeux. Elles doivent être stables sur votre visage sans être inconfortables.


Le poids des lunettes doit également attirer votre attention. Si vos sorties à vélo sont longues, veillez à avoir des lunettes légères sur vous afin de ne pas peser sur votre nez sur la durée. En règle générale, les montures privilégient le polyamide, un matériau qui allie légèreté et résistance. Certains modèles peuvent également se passer d’armature afin de réduire encore le poids des lunettes.

Vous voilà donc désormais au point pour choisir les lunettes idéales pour profiter des dernières journées estivales et préparer le passage à une météo plus instable …


Retrouvez toutes nos lunettes à -50% de réduction en cliquant ici !

Sportivement,


Paul de l'équipe CycloPro.

← Article précédent Article suivant →