À quelle fréquence sortir, combien de temps et à quelle vitesse ?

Publié par Joris Millot le

Quel que soit votre âge, vous pouvez progresser en pratiquant du vélo, quelle que soit la fréquence à laquelle vous le pratiquez, et la durée. Je vais néanmoins vous donner ici quelques conseils en fonction de votre profil et de vos habitudes afin de rendre vos sorties plus agréables et profitables.  

 

La fréquence est-elle importante ?

 

Bien entendu, la fréquence est même l’un des paramètres essentiels quand il s’agit de sport en général.

Pour que les exercices soient conséquents, il faut choisir une vitesse bien définie durant la pratique. Ainsi, il est conseillé de faire du vélo au moins une fois par semaine. Cela vous permettra de maintenir une bonne condition physique. Maintenant, à vous de calculer la distance que vous souhaitez parcourir, c’est plutôt une volonté personnelle. Pour certains, arriver à faire 150 km est un jeu d’enfants, pour d’autres ça sera plus difficile, en revanche, il ne faut se baser que sur votre propre rythme et endurance. Faire un bon petit 30 ou 40 km par semaine serait déjà bénéfique pour vous. Le plus idéal est de pratiquer 2 à 3 fois par semaine, qu’il pleuve, qu’il vente, ou qu’il neige ! On ne va pas se mentir, les conditions idéales pour savourer pleinement une sortie vélo sont d’avoir un ciel dégagé et une température aux alentours de 18 à 25 degrés.

 

Et à quelle vitesse ?

 

Conserver une vitesse moyenne de 15 à 25 km/h vous permettra une dépense énergétique conséquente. Pour les plus sportifs et habitués aux sorties régulières, la vitesse recommandée se situe aux alentours entre 25 et 30 km/h. Pour les non sportifs, vous avoisinerez certainement la vitesse moyenne de 20 à Conserver cette vitesse durant la course ou la pratique serait un moyen incontournable de générer encore plus de dépense énergétique. D’une manière ou d’une autre, il est quand même préférable de dépasser les 15 km/h sur une piste plane pour pouvoir tirer des bénéfices de la pratique de vélo. Tout le monde peut y arriver, mais il faut également être constant sur la fréquence, pour garder un rythme bien défini.

Sportivement,

Joris.

Articles similaires


Partager ce message



← Message plus ancien Message plus récent →